Comment rentabiliser un investissement locatif ?

L’investissement immobilier est complexe d’une manière générale. Encore est plus complexe l’investissement locatif du fait que vous restez propriétaire mais continuez à exploiter votre bien pendant une longue période encore.

Cela nécessite de prendre en compte beaucoup de paramètres, pour la plupart instables. Ainsi vous faudra-t-il faire un réel travail de prospection afin de collecter le maximum d’informations sur le marché et de les organiser par ordre de pertinence.

Si vous décidez de vous lancer dans l’investissement locatif, voici des conseils incontournables pour atteindre le succès.

Dénicher le bien immobilier qu’il vous faut

Il est important de bien sélectionner votre bien afin d’éviter de faire une mauvaise affaire. Cette sélection commence d’abord par un travail de prospection sérieux. L’internet est un excellent outil qui allie efficacité et célérité.

Toutefois, pour vous assurer de la fiabilité des informations qui y sont fournies, il est recommandé de toujours faire une seconde vérification sur place afin de comparer l’annonce et la réalité.

En effet, les applications numériques d’aujourd’hui ont une trop grande capacité d’enjoliver la réalité jusqu’à frôler la publicité mensongère.

Du fait que le bien n’est pas destiné à une occupation personnel mais à la location, vous devrez également prendre en compte les désirs et attentes de vos bailleurs potentiels.

Il est ainsi important de mener des recherches à ce niveau afin d’effectuer des aménagements sur le plan architectural et déco adéquats. Cela déterminera également le choix du lieu dans lequel investir d’où l’intérêt de faire appel à un agent immobilier qui sera plus à même de vous fournir des conseils avisés.

En effet, il dispose d’une cartographie des investissements et transactions immobilières lui permettant d’avoir une lisibilité dont vous ne disposerez pas.

Il vous donnera également des informations pertinentes sur les projets d’urbanisation en cours ou éventuels ainsi que les impacts que ceux-ci peuvent avoir sur votre investissement sur le long terme. Cet impact peut être aussi bien négatif que positif, immédiat ou différé.

L’impact du prix fixé

Au-delà du confort, le prix peut être un élément d’attractivité. Ainsi est-il important de se renseigner sur les prix immobiliers en cours et les éventuelles fluctuations. Surenchérir est une mauvaise décision si vous venez de commencer.

Vous devrez alors vous aligner au prix du marché et même baisser le vôtre pour vous faire une place de choix au niveau de la concurrence. Cela aura l’avantage de fidéliser vos clients et vous fournira une publicité gratuite de bouche à oreille.

Cette réputation que vous vous forgerez est très important si vous voulez investir dans le locatif. Eu égard à tout cela, il est important de faire un investissement efficient. Cela veut dire une efficacité irréprochable au moindre coût.

Seul un  investissement efficient vous permettra de rapidement amortir votre investissement et de ne pas être noyé par la concurrence ou par votre banque créditrice.

Dans ce sillage, le taux d’emprunt est également un élément important ainsi que les conditions de paiement.

Depuis la crise du  prêt immobilier de 2008, les normes prudentielles des banques ont été corsées sous l’instigation du comité de Bâle avec la demande de plus de garanties et l’harmonisation des taux d’emprunt.

Renseignez-vous sur la réglementation

Le secteur de l’immobilier est de plus en plus réglementé. Il s’agit de ce qu’on peut considérer comme un ordre public de protection. Du fait d’une asymétrie d’information entre le bailleur et le locataire, la loi protège ce dernier qui est considéré comme la partie faible du contrat.

Comme disait l’autre, « entre le fort et la faible, c’est la liberté qui opprime et c’est la loi qui libère ». Ainsi, la liberté contractuelle connait beaucoup de limites dans ce secteur.

Dans les grandes villes, les prix sont généralement plafonnés en plus du fait que vous n’aurez pas intérêt à proposer des prix au-dessus de ceux du marché. Cela vous permettra accroître le nombre de candidat, de pouvoir choisir le plus sérieux et ainsi d’éviter ou de réduire les périodes de vacance.

En effet, sur le calcul du rendement net il faudra inclure les périodes de vacances qui sont d’un mois en moyenne, ajustable selon les zones et les prix. Il s’y ajoute d’autres dépenses connexes telles que les impôts, les frais d’entretien, les charges de propriété, les frais de courtages, etc.

Toutefois, il existe des leviers fiscaux mis en places par les autorités régaliennes afin d’encourager l’investissement sur le locatif.

Il est possible d’optimiser les impôts payés par le rachat de crédit ou le remboursement anticipé ou la renégociation de son assurance emprunteur.

Enfin, il est primordial de retenir que le plus important est d’investir dans un milieu attractif en fonction de vos clients cibles ce qui vous permettra d’éviter les vacances et de ne pas être obligé de revoir à la baisse le prix de votre loyer.

Pour toutes ces raisons, les services d’un professionnel vous seront d’une grande utilité.