Retour

Un mur rouge clin d'oeil entre la rue, l'entrée et le patio


A Nantes proche du parc de la Chantrerie, le projet se développe en retrait d'un mur formant enclos sur rue. Celui-ci composé de parpaings rejointoyés avec soin et pigmentés en rouge, ordonne le paysage et l'entrée principale.

Derrière la porte en bois de l'entrée, un jardinet semi clos, végétalisé de buissons d'orangers du Mexique donne à voir le porche ouvert qui rejoint le patio. Au fond de cet espace à ciel ouvert, un passage en chicane oriente le regard vers le seuil de la terrasse dallée jouxtant la cuisine.

Le patio minéral, un carré de sept mètres cinquante de coté, permet de faire du dehors un dedans. Un bassin en creux y forme à fleur d'eau un plan paisible, où se dédoublent les lignes géométriques colorées du haut mur en parpaings.

Le programme comprend le logement d'une famille de trois personnes avec accès autonome à un bureau, aux studios du fils et celui des amis. En parallèle l'idée essentielle était de pouvoir relier ces deux volumes distincts, tout en ayant une entrée indépendante pour le bureau et les deux studios. S'est imposé l'organisation d'un espace en enfilade : cuisine, séjour, salon, bureau en rez de chaussée, recouvert d'une toiture accessible, complicité future entre les deux volumes de l'étage. Dans le séjour, une large baie toute hauteur, offre une vue sur la verdure du jardin principal et son retour sur la terrasse dallée. Du coté ensoleillé du séjour une ouverture à quatre ventaux, protégée par une pergola, cadre le patio et sa fontaine, d'où émerge une source propice à la sérénité de l'œil et de l'esprit.