Quel est le rôle d’un agent immobilier ?

Pour l’homme, le besoin de se caser n’est pas un luxe mais un besoin prioritaire. Dans un monde où l’environnement des affaires devient de plus en plus complexe, les intermédiaires deviennent de plus en plus nombreux.En effet, un agent immobilier est un professionnel de l’intermédiation commerciale dans le secteur immobilier. Plus précisément, c’est un mandataire  de vente ou de bail qui agit pour le compte et au nom de son client.

D’un point de vu structurel, il peut être un indépendant, travaillant pour son compte, un salarié d’une société immobilière ou plutôt être le créateur d’une société immobilière. Quel que soit  la forme choisit, les rôles d’un agent immobilier en termes de compétences, de missions et d’obligations, ne varient pas.

Un rôle d’intermédiation commerciale

L’agent immobilier est un facilitateur entre un acheteur et un vendeur d’un bien immobilier. Son rôle consiste à faire le nécessaire pour qu’une acceptation soit la réponse à une offre d’achat, et ce, que vous soyez expatrié ou non.

Ainsi, il est à la recherche de clients potentiellement acquéreurs et met en évidence les qualités de votre bien immobilier à l’instar du courtier immobilier. A ce titre, il a une obligation de loyauté et de diligence envers son mandant.

Cela signifie qu’il doit être de bonne foi envers lui, ne pas être son concurrent et de faire tout ce qui est en son pouvoir afin de mener à bien la mission qui lui est assignée. C’est également la raison pour laquelle il a une obligation de conseil qui inclut aussi bien les alertes que les mises en valeurs.

Il s’occupe de toute la paperasse administrative, veille au respect des normes techniques et au respect de la réglementation juridique.

Malgré quelques efforts, on note toujours des lourdeurs administratives en matières immobilière qui, pour le profane, peuvent être très pénibles.

Les normes techniques sont en constante évolution avec notamment la prise en compte de l’aspect écologique, l’économie d’énergie, les énergies renouvelables et les systèmes innovants d’isolation. Enfin, sur le plan juridique, nous avons l’intervention du notaire ainsi que des clauses de garantie à insérer dans le contrat de bail ou de vente, etc.

Un rôle d’expertise

Le rôle d’expertise de l’agent immobilier consiste dans son rôle de conseil et de négociation.

Ses conseils sont à deux niveaux : d’abord, à l’endroit de son mandant à qui il donnera des conseils pour la mise en valeur de son bien, des travaux supplémentaires à faire avant l’entrée sur le marché par exemple.

Tout cela sera dans un souci d’optimiser la rentabilité du bien et une acquisition rapide. Ensuite, ce rôle de conseil pourrait être à l’endroit de l’acheteur potentiel notamment s’il dispose de plusieurs biens à vendre dans plusieurs secteurs.

Même s’il est légitime de penser que dans ce cas, l’objectivité de l’agent immobilier est à relativiser, il faut savoir que beaucoup d’agents ont un réseau qui leur permet de trouver parmi les biens immobiliers dont ils ont en charge, celui qui correspond à vos attentes et besoins.

D’ailleurs, il sera plus à même de le faire vu son expertise. S’agissant du rôle de négociation, il est un commercial aguerri qui ne ménagera aucun effort afin de dénicher la meilleure proposition.

Il maîtrise l’environnement des affaires du fait qu’il dispose de la cartographie de toutes les transactions en cours dans son secteur d’intervention. De ce fait, il est important de vous assurer que l’agent que vous choisirez dispose de l’expérience nécessaire.

Cela vous permettra de disposer d’un grand réseau, d’une visibilité et d’une lisibilité commerciale lui permettant de vous fournir des conseils éclairés.

Tout cela lui permet d’être à l’aise dans les négociations, d’anticiper les fluctuations des prix et d’insérer des clauses qui vous garantissent une transaction optimisée.

Un rôle de prospection

Dans un marché très concurrentiel, l’agent immobilier est en constante recherche de nouveau clients, de nouveaux biens qui seront mis à sa disposition. Cette prospection aura un double intérêt. D’une part, elle lui permettra d’augmenter son chiffre d’affaires car c’est son gagne-pain.

D’autre part, cela lui permettra de constituer un réseau diversifié dans lequel tout acquéreur trouvera le bien qu’il voudra quelque puisse être ses exigences ou ses préférences. Son objectif est alors d’être le premier sur tous les fronts. Pour ce faire, il doit être dynamique et rigoureux.

Il doit aller à la rencontre des propriétaires et bailleurs afin de décrocher des contrats de mandats.

Il doit avoir une capacité de persuasion irréprochable et une fibre commerciale aiguë.

D’habitude, s’il s’agit des sociétés ou des grands cabinets, ils disposent d’agents commerciaux qui se chargent de cette prospection. L’agent immobilier se contentera alors de superviser et de coordonner.

A l’ère du numérique, il aura besoin d’un community manager qui gérera sa prospection au niveau des réseaux sociaux et devra impérativement disposer d’un site internet professionnel. Des fois, la prospection sur le net peut être même plus efficace.